Bienvenu dans un univers particulier

Départ (co-écrit avec Mrs. Dekeyser)

Dans cette sombre chambre, un océan de pleurs.
Qu'une veine coupée enlève le malheur.
Adieu chagrin, la peine et la souffrance!
Partir, mourir en paix, doucement, en silence.

A force d'espérance, on finit par lâcher.
La mort est subite, pourquoi s'en inquiéter?
Partir, mourir en paix, doucement, en silence,
Finalement libre de cette patience.

Ne plus souffrir d'être sans cesse rejeté,
Ne plus blêmir d'être pour jamais condamné,
Finalement libre de cette patience.
Mon Dieu, Mon Dieu, enfin, l'ultime délivrance!

De la rivière rouge où ma barque se brise,
Je te dis adieu, ma chère et douce Elise.
Mon Dieu, Mon Dieu, enfin, l'ultime délivrance!
Vers la mer, l'inconnu, je pars sans repentance.



30/12/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour